Chaque fois que je passe dans la rue Carnot, je regarde avec émerveillement  le salon de coiffure pour messieurs qui me plonge dans l'ambiance des années trente (du siècle précédent). Je ne serais pas étonné de voir sortir un jour de ce lieu commun et mystérieux, vêtu d'un costume anthracite, Louis Jouvet ou Jean Gabin.

 

 


© Photo et texte : Alain Jean André.                                       [précédente | liste | suivante]