C'était un bel après-midi de printemps, je me suis arrêté devant ce long mur, attiré par les drapeaux qui flottaient dans le vent. J'ai cherché à prendre une photo aussi dépouillée que possible, avec le gazon devant moi, le mur gris, le ciel bleu avec quelques nuages. A la réflexion, ce qui m'a attiré, c'est sans doute ce contraste entre le mur et le ciel bleu, entre la fermeture et l'ouverture.

 



© Photo et texte : Alain Jean-André.                                     [ précédente | liste | suivant]