Villes rêvées, villes gravées

Villes rêvées, villes gravées de Desmazières, Galerie de l'Arsenal, avenue Ney, 57000 METZ.

par Alain Jean-André

Regarder les gravures d'Eric Desmazières, c'est entrer au contact d'une imagination féconde. On peut d'abord apprécier les images réalistes d'intérieurs, de rues de Paris, d'ateliers de gravure ou d'autres lieux intimes. Elles sont pleines de charme ou peuvent présenter un appartement sous un angle peu courant, par exemple une vue de dessus.

Mais on gagne à s'attarder aux gravures imaginaires qui donnent le titre à l'exposition. Ces passages de Paris revus et agrandis, ces villes rêvées au milieu de rochers ou sur des falaises surprennent par leur démesure ; on trouve aussi des aperçus de cités lacustres et de la tour de Babel, pour arriver aux remarquables illustrations d'une nouvelle de Borgès sur la bibliothèque de Babel.

Dans ces représentations émerge un monde de la démesure. L'intérieur de la bibliothèque en offre un exemple saisissant : elle a quelque chose d'organique, de foisonnant, d'immense, avec des personnages en train de chercher un livre ou de lire dans des endroits inattendus. Une atmosphère où des images donnent à rêver comme le réel le plus brut.


© Chroniques de la luxiotte.
(Mis en ligne le 12 février 1999)