Émotion, foisonnement,
transgression

Reliefs, peintures, travaux récents, Michel Nadal, Bibliothèque Municipale, 25400 Audincourt, jusqu'au 15 décembre 2000.

par Alain Jean-André

Michel Nadal, « plasticien matiériste » comme il se présente, propose une série de travaux récents. C'est à la Bibliothèque Municipale d'Audincourt. Dans cette salle sous les toits, on peut voir des œuvres variées, réalisées à partir de matériaux très divers.

L'artiste affirme : « Ni le "représenté" ou le "figuré" ne conviennent à mes perceptions ; aussi en transgressant les catégories classiques et habituelles de l'art..., en utilisant des techniques composites et en travaillant avec ces supports, je tente de reconstituer... (le) foisonnement de la vie. »

Foisonnement, il y a. Mais, au risque de le contredire, on peut dire que son travail s'inscrit dans un certain classicisme, surtout dans l'art de la composition. Cela donne une exposition à la fois sage et audacieuse, sereine et dynamique, sans surprise et surprenante – un hymne à une grande conquête de l'art moderne : la liberté.


© Chroniques de la luxiotte.
(Mis en ligne le 25 novembre 2000)