Harry Gruyaert

Harry Gruyaert, Introduction Brice Matthieussent

75 photographies en couleurs
Photo Poche - Actes Sud, 13 €

Harry Gruyaert

La photographie en couleurs ne s’est véritablement développée que tardivement dans l’histoire du médium, le noir et blanc exerçant une forme de magistère quant aux canons de l’art photographique. Si William Eggleston ou Joel Meyerowitz l’abordèrent avec attention, Harry Gruyaert en a exploré concrètement toutes les potentialités, s’attachant à défricher et à comprendre les problématiques nouvelles que la «matière couleur» imposait au spectateur et à l’opérateur.

Ses fréquents voyages en Egypte, en Inde, au Maroc ou aux Etats-Unis comme reporter lui ont permis de perfectionner sa technique des paysages urbains, maritimes ou ruraux, produisant des images d’une éclatante beauté que rehausse encore sa maîtrise de la composition et du cadrage. Son influence sur la création contemporaine est unanimement reconnue.

(présentation de l'éditeur)

« La rencontre avec le Maroc a été décisive. Pendant vingt ans, Harry Gruyaert sillonne ce pays où il découvre et retrouve à chaque voyage “un accord splendide entre les formes, les couleurs, les gestes quotidiens et la nature”. La lumière marocaine, à la fois violente et tendre, aveuglante et maternelle, abstraite et sensuelle, donne lieu [...] à deux types d’images [...]: d’abord de violentes oppositions citadines d’ombre et de lumière, de grand aplats noirs qui tranchent avec des murs d’un ocre lumineux [...] L’instant décisif rôde. Harry Gruyaert a toujours admiré Henri Cartier-Bresson, cet “effacement” qui lui permettait de se couler tout près des gens, sans rien troubler de leur situation. Mais ne faudrait-il pas plutôt parler de lumière “décisive” pour caractériser les images de Harry Gruyaert ? »

Brice Matthieussent