Jazz, rock & littérature

Comment les écrivains contemporains parlent-ils du jazz et du rock ? Comment leur écriture se confronte-t-elle à l'image des « stars » du show-business ? On constate aujourd'hui une amplification du phénomène.




   

Pour l'instant, nous proposons quelques repérages à partir de l'actualité de 2002. Une manière de distinguer trois livres – on pourra prolonger ces lectures avec d'autres – : un roman sur Louis Amstrong, Louie, par Alain Gerber, une biographie de Jerry Lee Lewis, Hellfire, par Nick Tosches, une autre de François Bon, Rolling Stones. On y ajoute Otis Redding, de Geoff Brown qui nous plonge d'une manière intéressante dans les années 60.

En parallèle à ces articles, Frédéric Gerchambeau nous a proposé six chroniques musicales sur des groupes mythiques, qui sont aussi un retour vers ses découvertes musicales des années 70 : les allemands de Kraftwerk ; Peter Gabriel, Genesis ; les Who ; Tangerine Dream, Patrick Mimran, YMO ; Keith Ermerson, Rick Wakeman, Eddie Jobson ; le groupe Yes. -- enfin un concert de Ange à Paris, l'automne 2002.

G.L.




Mis à jour : 17 mars 2009