La Harpe d'Éole,
une expérience typographique

Thierry Fournier a publié une série de livres remarquables à l'enseigne de la Harpe d'Éole. À une époque où les textes, même littéraires, sont en train d'être numérisés et de migrer en partie sur les écrans, il nous a paru intéressant de lui poser quelques questions sur son expérience de typographe. Elle nous rappelle le travail de Gutenberg, qui marqua une révolution en son temps, à une période où nous vivons probablement une révolution comparable.

Photo Alain jean-André

Un tel dossier n'aurait pas été complet sans quelques photos éclairant le travail du typographe (voir la réalisation d'une page) et quelques exemples de couvertures et de pages qu'il a composées et imprimées (voir quelques pages) dans un lieu où il s'est ressourcé au contact d'une nature apaisante, dans le sud du Massif Central.

Il y a écrit des textes remarquables avant de retourner au milieu des bruit d'une ville tentaculaire dans laquelle il a trouvé un havre de paix. Son texte L'Attrape-science, initialement paru aux éditions Thierry Bouchard, en 1982, fait allusion à cette activité qu'il a pratiquée pendant plusieurs années.




Photo : présentation des livres de la Harpe d'Éole à la librairie La Hune, Paris, automne 1988.




Mis à jour : 17 mars 2009