Le Clézio multiple

J.M.G. Le Clézio a obtenu le prix Nobel de littérature décerné par un jury suédois à l'automne 2008. Il a écrit une oeuvre abondante et variée qui a suscité différents commentaires, mais aussi des critiques aux arguments douteux. Aussi avons-nous trouvé utile de procéder à une relecture de cette oeuvre. Ce dossier – qui évoluera dans les mois à venir – rassemble des textes qui relèvent de cette démarche.

africain

revemexicain

geants

   

Rappellons tout d'abord que les auteurs de langue française ayant reçu le prix Nobel de littérature depuis la fin de la seconde guerre mondiale sont André Gide (1947), François Mauriac (1952), Albert Camus (1957), Saint-John Perse (1960), Jean-Paul Sartre (1964), qui déclina le prix, Samuel Becket (1969), qui écrivit en anglais et en français, Claude Simon (1985). On peut ajouter Gao Xingian (2000), né en Chine, qui écrit en mandarin et en français. Il est piquant de noter que le prix Nobel de littérature a été décerné, l'automne 2008, à un auteur de langue française au moment d'une polémique sur la déclin de la culture française dans le monde.

L'oeuvre de J.M.G. Le Clézio a beaucoup évolué de La Fièvre (1965), « neuf histoires de petite folie », qui se réclamait de l'« écriture », au récit autobio-graphique L'Africain (2004), des romans Désert (1980) ou Le chercheur d'or (1985) à l'essai Le rêve mexicain ou la pensée interrompue (1988), pour ne citer que quelques livres parmi les dizaines qu'il a publiés.

On peut lire sur ce site des articles sur quelques-uns de ses livres. Pour l'instant : Le Procès-Verbal, premier roman de l'auteur qui obtint le prix Renaudot en 1963, le récit autobiographique L'Africain (2004), le roman Ourania (2006). D'autres articles devraient suivre. De plus, quelques citations de l'auteur, extraites de son essai L'extase matérielle et du Dicours du Prix Nobel de littérature 2008, forment un mini abécédaire.

On renvoie les lecteurs qui voudraient approfondir leur connaissance de l'oeuvre de Le Clézio au numéro de la revue Europe (de janvier-février 2009). Par ailleurs, vient de paraître le premier des Cahiers J.-M.G. Le Clézio, qui a pour thème " à propos de Nice", ville où l'auteur a passé sa jeunesse et qui joue un grand rôle dans son oeuvre littéraire.

Le site de la fondation Nobel présente le texte complet du Discours du lauréat du Prix Nobel de littérature 2008.

A.J.-A.



Mis à jour : 10 mars 2009