Brèves Littéraires

2345678910

 Lectures, rencontres, brèves :


Reprise du cycle de Pontiffroy-Poésie avec Brice Bonfanti, Médiathèque Verlaine, 1 cour Elie Fleur, 57000 METZ, samedi 15 septembre 2018 à 16 h 30. Brice Bonfanti (né en 1978) vit à Grenoble. Son dernier livre, premier cycle des Chants d'utopie (2017) interroge ce qui soulève la pâte du proto-humain résigné, volontiers meurtrier, l'aimante vers une humanité possible.




Décès de Frank Venaille (1936-2018), poète qui a écrit une oeuvre puissante et méconnue comme le montre La Descente de l'Escaut (1995) repris dans Poésie/Gallimard (2010). Il a fondé deux revues remarquables Chorus (1968) et Monsieur Bloom (1978) et fut producteur pour France Culture, en particulier aux Nuits magnétiques (une centaine d'émissions). Un grand poète à relire ou à lire.




Livres dans la Boucle à Besançon, 14 - 16 septembre 2018. La troisième édition de Livres dans la Boucle sera présidée par Philippe Claudel, membre de l’Académie Goncourt. Près de 200 écrivains de la rentrée littéraire participeront au festival du livre. Pays invité : l'Irande.




 Parutions en vrac :

Magma Tunis de Aymen Gharbi. Une jeunesse tunisienne désenchantée est mise en scène dans ce récit solaire, éloge à la fois de la nonchalance et de la rébellion. Ce premier roman est également un portrait plein d’humanité de la ville de Tunis et de ses habitants. (éd. Asphalte, 182 p., 16 €)




Cathédrali de Jean-Paul Klée. Célébration de la cathédrale de Strasbourg qui se mêle aux échos de la vie quotidienne du poète, portée par une écriture baroque et grotesque d'une tonalité unique dans la poésie contemporaine française. (éd. Andersen 100 p., 9,90 €)




Le Cavalier polonais, un roman de Ben Lerner, traduit de l'américain par Violaine Huisman. « Bonsoir, auriez-vous par hasard volé des tableaux que j'ai laissés dans un Uber et pourrais-je les récupérer ? ». Lire un extrait sur le site de l'éditeur. (éd. Allia, 48 p., 6,20 €)




Beat Generation - L’inservitude volontaire sous la direction de Olivier Penot-Lacassagne Ce livre tente de débarrasser la Beat Generation des clichés qui l’encombrent et font parfois oublier la vigueur du réveil qu’elle initia. Il bouscule le bon ordre des discours convenus, fait entendre, aux côtés de la Sainte Trinité Ginsberg-Kerouac-Burroughs, des voix souvent minorées. Car les combats que les Beats menèrent, dénonçant la servitude consumériste, brisant le « politiquement correct », ont incarné une résistance dont nous mesurons aujourd'hui l’actualité. (CNRS éditions, 392 p., 25 €)




2345678910