Brèves Littéraires

2345678910

 Lectures, rencontres, brèves :


Sur le thème hors des sentiers battus., exposition de Nine MOZAS LÉCUYER et de Jean-Pierre LÉCUYER à la B.M.I. d'Épinal (80000). Elle présentera des photo-toiles, lui des kakémonos gravures, accompagnés de poèmes et de textes de Martine Huot Marchand, Alain Jean-André, Béatrice Marchal, Arthur Rimbaud, Richard Rognet du 25 février au 29 mars 2020.

Une rencontre réunira dans le même lieu les artistes et les auteurs le 21 mars 2020 à partir de 15 heures (entrée gratuite).


 Parutions en vrac :

Nietzsche au Paraguay de Christophe Prince et Nathalie Prince raconte une aventure singulière. En 1886, un aventurier solitaire, Virginio Mirantes est recueilli en pleine jungle dans une surprenante colonie peuplée par quelques familles allemandes : le projet fou d'Élisabeth Nietzsche et de son mari, le docteur Förster, qui rêvent de créer dans ces terres vierges une nouvelle Allemagne digne de l'utopie aryenne balbutiante. Mais rien ne se passe comme prévu. Un récit haletant, des pages d'une très grande force. (éd. Flammarion, 380 p., 19,90 €)




Le Diable et Sherlock Holmes de David Grann. Douze enquêtes sur des affaires bien réelles, de l'infiltration d'un gang de détenus dans le système carcéral américain à la traque de l'un des plus grands imposteurs du XXe siècle, affabulateur caméléon aux multiples identités, de la folle cavale d'un vieux braqueur de banque à la disparition dans des circonstances mystérieuses d'un fanatique de Sherlock Holmes -- par un auteur tour à tour historien, détective, auteur de roman policier. qui brouille les distinctions entre fiction et réalité.. (éditions du Sous-sol, 460 p., 23 €)




Avant que j'oublie, un roman d'Anne Pauly restitue l'atmosphère d'une maison de Carrière-sous-Poissy, un capharnaüm invraisemblable, une caverne d'Ali-Baba. Elle est devenue pour sa fille (la narratrice), un monde de signes et de souvenirs multiples, après la mort du père,. Mais la découverte d'une lettre, qu'il a écrite il y a bien longtemps, lui révèle un père plus proche d'elle qu'elle ne le croyait. (éditions Verdier, 138 p., 143 €)




Contact de Matthew B. Crawford est un livre qui tente de d'expliquer « pourquoi nous avons perdu le monde, et comment le retrouver ». L'auteur s'interroge sur la fragmentation de notre vie mentale, il insiste sur notre autonomie infantile, et montre, comme dans L'Éloge du carburateur, la richesse du travail manuel qui permet de nous remettre en contact avec le réel. Pour cela, il convoque Descartes, Loche, Kant, Heidegger, James, Merleau-Ponty et plaide avec brio pour un engagement avec le réel qui prendrait en compte le caractère « incarné » de notre existence. (éditions la découverte, 348 p., 13 €)




2345678910