D'un jeu à un autre

Le Bonheur m'attend, Claude Vercey, éditions Climats, 15 €

lecture d'Alain Jean-André

Pendant des siècles, le thème du grand amour fit florès dans la poésie et la littérature : poésie courtoise, Roméo et Juliette, Ronsard,  La Nouvelle Héloïse, Stendhal, les romantiques, Aragon, et aujourd'hui l'industrie des romans à l'eau de rose ; madame Bovary est devenue légion de liseuses qui dévorent une littérature formatée et des magazines illustrés ; parallèlement, les choses se sont plutôt gâtées du côté des poètes : la Laure de Pétrarque s'est transformée en Laures de Jude Stefan : passage du singulier (au deux sens du terme) au pluriel, du sublime au prosaïsme le plus cru.

Le grandamour flotte dans les pages du livre de Claude Vercey, le Bonheur m'attend : l'auteur y présente cent dix textes qui sont autant de croquis allusifs, suggestifs, de saynètes tendres, humoristiques, de reprises de clichés, de situations types (la première rencontre): de page en page, il déploie un répertoire varié, il module des variations qui transforment le lecteur en spectateur, qui transportent l'intime sur une scène (comme au théâtre) : avec le passage à l'humour, à l'ironie, voire au grotesque, Claude Vercey effectue à son tour un vrai travail de démolition du mythe (ou de ce qu'il en reste) ; ses cent dix dits d'amour (cacophonie dévastatrice du sous-titre) révèlent, avec le déploiement de phrases séduisantes, un esprit pénétrant et caustique.<

Pourtant le livre n'a pas pour objectif de réunir de simples exercices de style ; l'auteur annonce, dans les pages de la fin, un but plus ambitieux: « ...Je me mis (...) à la recherche de termes génériques capables de subvertir le genre trop usé du poème... » et « ...le terme modeste de "dit" m'arrêta ». On constate alors, même si Claude Vercey dit explicitement le contraire, que l'auteur s'est engagé dans une entreprise de séduction. Il révèle une ambition, et souligne la place du lecteur dans l'acte créateur : quand on écrit un livre, ne met-on pas en place un jeu qui s'apparente à un autre jeu ?

© Chroniques de la Luxiotte
(Mis en ligne le 29 mai 2002)