La voix de l'enchanteur Merlin

hommage d'Alain Jean-André

Claude Mettra, écrivain et homme de radio, est mort le 17 mai à l'âge de 82 ans. Cet auteur, né à Villersexel le 14 août 1922, a fait ses études au lycée Victor Hugo de Besançon. Il a été acteur aux côtés de Jean Vilar, s'est occupé d'édition. Enfant d'« une terre chargée de légendes où les dieux celtes et romains aimaient à se mêler aux premiers chrétiens », il a consacré ses premiers travaux littéraires à Michelet et à la psychologie historique.

Peut-être marqué par le mouvement de révolte de l'année 1968, il publie l'année suivante Le Grand Printemps des gueux (Balland, 1969), chronique imaginaire d'une jacquerie qui a embrassé l'Allemagne en 1525. Il était aussi vivement intéressé par les richesses d'« une religion populaire qui trouva jadis dans le carnaval son incarnation bariolée » et en a cherché des représentations chez Bruegel et Jérôme Bosch. Il a aussi écrit un Rabelais secret (Grasset, 1973), pointant plus les signes de la vie concrète à l'époque de Gargantua que le message secret d'une alchimie.

Grand navigateur de la psychologie des profondeurs, il a effectué une étude de la figure symbolique de la mélancolie, Saturne ou l'herbe des âmes.(Seghers, 1981). Un livre qui indiquait que cette figure mythologique montre qu'au-delà de la mélancolie, s'annonce un Age d'or, qui n'est ni le passé, ni l'avenir, mais se trouve en nous. Son activité radiophonique à France Culture a prolongé cette quête d'une grande richesse et révélé ses remarquables dons de conteur.

Il a publié une œuvre qui allie sensibilité et érudition. Elle fait de lui l'explorateur, immobile et discret, d'une réalité multiple et secrète que des artistes, des historiens, des psychologues habitent dans le silence de leur méditation et de leurs travaux. Les livres de Claude Mettra, remarquablement écrits, allient des considérations éclairantes à une authentique valeur poétique.

© Chroniques de la Luxiotte
(Mis en ligne le 19 juin 2005)




Lien :
       Accéder à la page qui présente Claude Mettra sur le site