l

 

 

 

Retour aux Chroniques de la Luxiotte | Retour à Textes en ligne  

 

Keith Barnes, poète anglais né le 12 novembre 1934, est mort en France, à 34 ans, d'une leucémie aiguë, le 10 septembre 1969. En moins de dix ans (1960-1969), il a écrit trois recueils de poèmes :


Born to Flying Glass (Né sous les éclats des vitres)
The Thick Skin (La Peau dure)
Ain't Hung Yet (Pas encore pendu)


Ses thèmes : les guerres (il a vécu le Blitz à Londres en 1940), l'amour dans ses divers états, de la séparation à l'émerveillement, de la tendresse à la sensualité, de l'humour à la mélancolie, ses élans, ses peines..., la satire sociale et l'écriture elle-même, le plus souvent liée à la mort dans un bizarre pressentiment. 

Les poèmes Parce que c'est amer, Lettre de la saison des pluies (1) et Après font partie de son dernier recueil marqué par une densité, une tristesse grandissantes. Il ne savait pas qu'il allait mourir, il aimait la vie, mais ses publications se ralentissaient, il en souffrait outre-mesure. C'est ce sentiment qui prévaut et transparaît dans ses derniers poèmes. 

Jacqueline Starer

Lire les quatre poèmes.

(1) poèmes parus dans la revue Recueil en 1989.

Visitez le site Keith Barnes

© 2002 Les oeuvres reproduites sont protégées par les lois de propriété intellectuelle. 
© 2002 All works are protected by copyright. All rights reserved. 

 

Retour aux Chroniques de la Luxiotte | Retour à Textes en ligne