Alberto García-Teresa, Un économiste
traduit par Jacques Fuentealba

UN ECONOMISTE NE sait que faire d'un arc-en-ciel.
Il ne comprend pas le battement d'ailes d'une abeille,
Ni pourquoi les mouettes trillent scandaleusement,
Ni ce qu'abrite une couvée dans son nid.
Il s'inquiète devant un escargot qui, sur un brin gorgée de rosé,
Indifférent s'étire.
Face au murmure pétillant d'une rivière,
Face à une éclipse inondée d'étoiles,
Face à ton sourire ou une main ouverte,
Il secoue la tête, déconcerté.
Un économiste n'écoute pas la mémoire
Ni ne fait cas du rythme des battements de coeur.
Il ne sait chercher en tâtonnant en silence la beauté
Dans toute palpitation bienheureusement allongée
La lumière, le vent, la joie.

Un économiste cherche encore avec véhémence
Avec quel argent acheter la vie.

Oxígeno en lata, 2010

Lire le texte original

[précédent]