l

 

 

 

Retour aux Chroniques de la Luxiotte | Retour à Textes en ligne

 

Hettie Jones : 

Les mots

       sont des clés
ou des étais
        ou des pierres

Je te donne ma parole
Tu l'empoches
et garde la monnaie

Là j'ai un mot
le bout de ma langue : amour

Je le tiens bien serré
pourtant il ne rêve que de partir



traduction : Jacqueline Starer
de Drive, 1998, Hanging Loose Press, Norma Faber First Book Award - Poetry Society of America

[suivant]

Hettie Jones, née en 1934 à Long Island, découvre le jazz dès ses années de collège puis s'installe à Greenwich Village. Mariage avec LeRoi Jones en 1958. Ils ont 2 enfants, se séparent en 1966. Publie Poems Now (Kulchur Press, 1968), How I Became Hettie Jones (Dutton, 1990). Avec LeRoi Jones, elle a lancé la revue Yugen (1957-1963) et Totem Press. Elle vit à New York où elle enseigne et écrit.

© 2002 Les oeuvres reproduites sont protégées par les lois de propriété intellectuelle. 
© 2002 All works are protected by copyright. All rights reserved. 

 

Retour aux Chroniques de la Luxiotte | Retour à Textes en ligne