Jean-Paul Klée :...la Mélangerie ?...


ô touffeur !...ô confettis //ô miroirs // ô falbalas ?...
ma ville / couve / un coup de chaleur qui ce soir fera
éclore üne nichée d'oisillons orageux sür la paille brûlée
dü couchant, leurs cris pointüs zébreront le ciel noir là-bas vers la
place Giraf-kafé - Les réparateurs dü canal Faux-Remparts vont pas à
pas ; le marteau-pilon "Corsaire" cogne sür l'eau rouillée / à /
peine frise-t-elle ; la planche métallique s'enfonce dans la
vase / dü / fond : sont-ils Sourds les poissons ?... J'aperçois près de la pharmacie,
Benjamin Noctuel qui sür la radio raconta milliers / de / drôleries...
c'est un poète délicat, il compose à l'ordinateur encore à la
manière d'autrefois rimes rondeaux fleurs de pavot /a/-
mours éternels, alexandrins-oiseaux !... Un autobus allemand
passe / très / bruyant, Oberkirchheim-an-der-Zée, on y voit
quarante-cinq veuves à cheveux violets qui jacassent en bavarois,
c'est / le / "soir de leur vie" les maris sont morts alors elles font la nouba,
la / rumba / la / polka / la /lambada / la / fantasiâ /// elles s'en donnent à
corps joie, se payent des croisières à Paris // des gigolos ?...
"Baldé - haben -wir - keiné...
Zeit mehr !..." Autour de la villa de l'ancienne radio
rampe la mafia dü terrestre lierre il a tout envahi &
l'oblique Soleil joue dans les feuilles noires qui sür le sol font
üne draperie funèbre digne d'un Mausolée ?... J'ai trouvé
dans la cabine télépho, üne bière BAVARIA que les Pays-Bas
fabriquent depuis 1719 ; jamais je n'en bois car j'ai très peur de
l'alcoolisme !... (manquerait plüs que ça !!...) Traînait aussi par là,
un vieux journal marocain d'il y a 3 ans ; l'oeil incrédüle y apprend
qu'à La Mecque üne bouscülade provoqua
de nombreux morts & blessés "lors dü ritüel / de / la //...
lapi / dation / / Diable"; mais le chroniqueur sür papier jauni / a /
conclü par la formule / sacrée / "Nous sommes à Dieu &
c'est à lui que nous
retournerons"... Ah (me dis-je) que la vie,...
que la Vie imprévisible est !!...En commençant ce poème je n'avais pas la
moindre idée de ce que j'y trouverai / à / la //
parole finale ?... Retour vers / qui / ou / quoi ?...
je ne sais pas, je ne sais pas !!... Mais retour (bien sûr) il y —


aura !!!...

______________________________________
17 septembre 1997, 17 h 30.

poëmes de la noirceur de l'occident © B.F. éditions

[suite]